Quelle sera l'évolution du rendement de l'azote pour le maïs en 2017?

Puisque le printemps 2017 semble plus frais que la normale et que nous recevons un nombre moins élevé que d'habitude de tests préalables à l'épandage d'azote en bandes latérales (PSNT), nombre de personnes se demandaient si 2017 serait une meilleure année de réponse à l'azote (N).

Depuis longtemps, le MAAARO essaie d'évaluer les différences annuelles des réserves prévues d'azote dans le sol en menant chaque année une enquête sur le PSNT, où plusieurs douzaines de champs de l'ensemble de la province font l'objet d'échantillonnages pour évaluer les concentrations de fond (sans engrais) de nitrates dans le sol.

Le test du PSNT comporte l'extraction d'échantillons de 12 po de nitrates du sol dans des champs de maïs non fertilisés (engrais de démarrage seulement) juste avant le moment de l'épandage en bandes latérales. Puisqu'il s'agit de champs sans engrais, ces échantillons permettent uniquement de mesurer N minéralisé du sol et donnent un indice de la capacité relative de rendement en azote de ce champ. Les recommandations PSNT combinent les relevés de nitrates du sol et les attentes de rendement pour donner une recommandation en matière de N (pour en savoir plus, visitez www.omafra.gov.on.ca/french/crops/field/news/croptalk/2015/ct-0315a1.htm). À titre d'exemple, en utilisant un rendement prévu de 170 boiss./acre, chaque augmentation de 5 ppm du PSNT réduit les recommandations de N d'environ 30 lb/ac (tableau 1).

Tableau 1. Exemple d'évolution des recommandations en matière d'azote dans une gamme de valeurs de PSNT avec un rendement prévu de 170 boisseaux/acre.

PSNT (ppm) Rec.-N PSNT @ 170 boiss./ac (lb-N/ac)
0
218
5
191
10
163
15
135
20
105
25
63
30
0

De 2015 à 2017, le MAAARO a exécuté un projet de « sentinelle-N » avec l'aide financière de Grain Farmers of Ontario et de Cultivons l'avenir 2, ce qui porte l'enquête classique à un échelon supérieur, avec des objectifs supplémentaires, à savoir :

  1. relevé des concentrations de fond de nitrates dans le sol de mai à juillet dans un éventail type de topographies et de sols;
  2. mesure de l'évolution du rendement en azote à chaque endroit;
  3. établir si l'inclusion d'un facteur pluie peut augmenter la précision des recommandations en matière d'azote.

Dans une comparaison d'une année à l'autre, l'enquête du PSNT aide à préciser les années où les réserves d'azote dans le sol peuvent être inférieures ou supérieures à la normale. Ainsi, les concentrations de nitrates dans le sol étaient, en 2017, inférieures à ce qui était habituellement observé dans les enquêtes PSNT antérieures (figure 1), éventuellement en raison d'une moindre libération d'azote du sol au cours des printemps plus froids. Par ailleurs, l'apport du sol en azote semblait beaucoup plus élevé que la normale en 2015.

Figure 1. Valeurs des nitrates dans le sol pour diverses dates d'échantillonnage de 2011 à 2017

Figure 1. Valeurs des nitrates dans le sol pour diverses dates d'échantillonnage de 2011 à 2017

texte

Comptabilisation de l'azote

Le tableau 2 offre une ventilation des relevés de nitrates dans le sol et du rendement jusqu'à présent dans l'ensemble du projet de « sentinelle-N ».

Tableau 2. Résumé de « sentinelle-N » dans l'ensemble des emplacements, 2015-2017

  2015 2016 2017
Nombre d'emplacements
8
23
23
Relevés PSNT (ppm)
20
12
8
Rendement zéro-N (boiss./ac)
162
143
Rendement N non limité (boiss./ac)
234
192
Rendement Delta (boiss./ac)
+72
+49
DPE estimative (lb-N/ac)
158
135

Rendement zéro-N : rendement où il n'y a pas eu épandage d'azote, sauf jusqu'à 30 lb/ac d'azote de démarrage. Les rendements zéro-N rendent compte de la disponibilité naturelle de N dans le sol, de sorte que plus il y a minéralisation de l'azote à partir de la matière organique du sol, plus les rendements zéro-N seront élevés. Le PSNT peut être un moyen d'établir estimativement les rendements zéro-N : plus le PSNT est élevé, plus il y aura minéralisation d'azote dans le sol et plus on peut s'attendre à des rendements zéro-N supérieurs.

Rendement N non limité : rendement où il y a eu épandage d'un taux non limité d'azote (c.-à-d. 200+ lb/ac). Cela est important, car rendant compte du rendement maximal atteint lorsque l'azote n'est plus un facteur limitatif.

Rendement Delta : différence entre le rendement zéro-N et le rendement N non limitatif. C'est important car c'est le rendement que nous essayons d'obtenir avec l'azote comme engrais, la différence entre ce que nous recevons naturellement et ce qu'il faut pour atteindre le rendement potentiel. Le rendement Delta est généralement proportionnel au besoin de N, de sorte que, plus grande sera la différence, plus il faudra de N. De la même façon, un rendement Delta plus réduit signifie qu'il faudra moins de N pour atteindre les objectifs de rendement.

Ce concept a été intégré dans les recommandations révisées du PSNT 2015, qui comporte un volet des prévisions de rendement. La valeur du PSNT aide à avoir une approximation de ce que sera notre rendement zéro-N, tandis que notre attente en matière de rendement déterminera le rendement dont nous avons besoin (c.-à-d. rendement Delta) à obtenir avec un engrais azoté. Bien sûr, la difficulté, en ce qui a trait à la gestion de N, est que nous ne savons pas quel sera notre rendement au moment de l'épandage de N, car les rendements zéro et non limitatifs peuvent varier d'une année à l'autre, même à l'intérieur d'un même champ.

DAPE estimative : c'est l'estimation de la dose d'azote la plus économique (DAPE) à l'aide de l'outil d'évaluation des doses d'azote à l'adresse www.gocorn.net (figure 2). Le calcul de la DPE réelle exige d'obtenir une courbe de réponses N à l'aide de plusieurs taux de N. Cet outil permet d'établir estimativement la DAPE en utilisant uniquement les rendements zéro-N et non limitatifs en fonction des relations dérivées de la base de données sur l'azote de l'Ontario.

Figure 2. Icône de l'outil d'évaluation du taux de N de www.gocorn.net.

Figure 2. Icône de l'outil d'évaluation du taux de N de www.gocorn.net.

Rapport entre 2015 et 2016

Il est étonnant de voir à quel point il est possible d'obtenir un rendement grâce aux traitements de démarrage uniquement (zéro-N); 162 boiss./ac en 2015 et 143 boiss./ac en 2016 (tableau 2). Ces rendements zéro-N rendent également compte des mesures moyennes du PSNT pour ces années.

Il est également intéressant de signaler l'importance des attentes de rendement dans les recommandations de PSNT révisées. Ainsi, les concentrations de nitrates dans le sol des sites d'essai en 2015 étaient très élevées (20 ppm), de sorte qu'en utilisant l'approche traditionnelle du PSNT (facteur d'attente de rendement nul), la recommandation n'aurait été que de 30 lb/ac d'azote supplémentaire. Les rendements sans limite de N aux sites d'essai de 2015 étaient exceptionnellement élevés par contre (234 boiss./ac), de sorte que le rendement Delta (+72 boiss./ac) et la DAPE estimative (158 lb-N/ac) étaient en fait encore relativement élevés malgré un PSNT élevé. Cela peut se comparer à 2016, où les valeurs du PSNT étaient plus proches de la moyenne à long terme (12 ppm) ce qui, en utilisant les recommandations traditionnelles du PSNT, aurait pointé sur davantage de N que 20 ppm en 2015. En 2016, par contre, les rendements non limitatifs N étaient également beaucoup faibles (192 boiss./ac) ce qui, en fait, a abouti à un rendement Delta plus modeste (+49 boiss./ac) et à une DAPE estimative plus modeste (135 lb-N/ac) qu'en 2015.

La valeur du PSNT en 2017 est de 8 ppm, ce qui est inférieur à la normale, et laisse penser que les rendements zéro-N pourraient être inférieurs à ce qui est observé habituellement. Si nous en étions encore à prévoir des rendements moyens, 2017 pourrait avoir été une année plus sensible à N que la moyenne. Bien sûr, nous n'en saurons rien tant que nous n'aurons pas terminé la récolte (actuellement en cours) de nos parcelles. Soyez des nôtres pour les résultats de rendement cet hiver.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca