Centaurée maculeé, Centaurée noire

Table des matières

Photo

Centaurée noire
Figure 1. Centaurée noire

Centaurée maculée

Figure 2. Centaurée maculée

Nom

  • Anglais - spotted knapweed, black knapweed, brown knapweed, russian knapweed, diffuse knapweed
  • Français - centaurée maculée, centaurée noire, centaurée jacee, centaurée de Russie, centaurée diffuse
  • Latin - Centaurea maculosa Lam., Centaurea nigra L., Centaurea jacea L., Centaurea repens L., Centaurea diffusa Lam.

Situation actuelle

  • Loi sur la destruction des mauvaises herbes (Ontario) - nuisible
  • Autres provinces - nuisible au Alberta, BC, Sask, Man (Russie); Alberta; BC, Sask, Man (maculée; Alberta, BC, Sask, Man (diffuse)
  • Loi fédérale sur les semences (Canada) - Class 1 (Russie, diffuse, maculée)
  • Federal Noxious Weed (États-Unis) - non
  • Noxious State Reg (États-Unis) - 24 states (including Indiana, Mich, Minn, NY); noire - 2 states; maculée - 14 states (including Mich, Minn); jacée - 1 state; diffuse - 12 states (all western states)

Toxicité/Mises en garde

  • Pub. 505 - non
  • Mauvaises herbes du NE - non incluse
  • Plantes toxiques du Canada - non mentionnée
  • Plantes toxiques (Cornell) - non mentionnée

Distribution

  • Surtout répandue dans l'ouest du Canada et aux États-Unis. La centaurée noire se retrouve surtout dans le sud de l'Ontario et la centaurée jacée dans les régions ouest du sud de l'Ontario. La centaurée russe pousse dans le centre de la province. La centaurée maculée se retrouve dans tout le sud de l'Ontario, surtout dans les comtés de Grey et de Hastings. La centaurée diffuse est rare en Ontario. La plante pousse surtout dans la couche arable des sols peu profonds.

Habitude de croissance

  • vivace, la centaurée maculée est une bisannuelle ou une vivace de courte durée

La méthode de Propagation

  • Semences

Moyens de lutte

  • Très difficile à combattre. Mentionnée sur aucune étiquette, sauf la centaurée diffuse qui figure sur l'étiquette de Banvel. Une taille sévère au stade du bouton ou à la floraison peut réduire l'infestation (juin à octobre), mais les tiges florales peuvent repousser. Le travail superficiel du sol n'est pas efficace, par contre un sarclage en profondeur (18 cm), suivi de l'établissement de vigoureuses graminées peuvent réduire l'infestation.

Liens apparentés


Auteur : Mike Cowbrough - Inspecteur en chef des mauvaises herbes - Loi sur la destruction des mauvaises herbes/ MAAARO
Date de création : 11 janvier 2007
Dernière révision : 11 janvier 2007

Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca