Remarques du ministre à la conférence conjointe de la ROMA et de l'OGRA, en février 2015

Bonjour!

Je suis très heureux d'être de retour à la conférence conjointe de la Rural Ontario Municipal Association et de l'Ontario Good Roads Association. Je tiens à remercier Ron Eddy, président de la ROMA et Tom Bateman, président de l'OGRA, ainsi que tous les employés et bénévoles qui ont travaillé si fort pour faire de cette conférence une réalité. Chaque année, j'attends cet événement avec impatience.

Ayant été conseiller municipal pendant 18 ans à Peterborough, je suis conscient des genres de défis auxquels vous êtes confrontés et je les comprends. Votre dévouement au service de vos électeurs n'a pas son pareil. Je tiens à vous féliciter pour votre travail. Vous êtes les catalyseurs du changement et vous contribuez à rendre l'Ontario rural – et l'ensemble de notre province – plus fort.

ROMA-OGRA encourage la collaboration et les conversations productives entre les dirigeants municipaux et les administrateurs gouvernementaux. Ces conversations nous aident à élaborer des politiques judicieuses qui fonctionnent pour les collectivités rurales.

Au cours des derniers jours, j'ai rencontré plusieurs délégations de l'ensemble de la province afin de discuter d'un vaste éventail de sujets. Il est évident pour moi que nous sommes confrontés à de nombreux défis communs, mais de nombreuses possibilités nous sont également offertes. Dans tout l'Ontario rural, des dirigeants municipaux comme vous suscitent des changements positifs pour les collectivités. Des événements comme ROMA-OGRA constituent d'excellentes occasions d'apprendre et de partager ces expériences.

Dans mon rôle de ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, j'ai le grand privilège de rencontrer des personnes de l'ensemble de la province et de discuter avec elles. J'entends souvent des témoignages sur la contribution importante que l'Ontario rural apporte à notre province. En tout, l'Ontario rural soutient 1,2 million d'emplois et apporte une contribution d'environ 106 milliards de dollars à l'économie provinciale.

Il n'est pas adéquat de penser que l'Ontario peut réussir en ayant quelques grandes villes prospères. En termes simples, notre province est plus prospère quand l'Ontario rural et l'Ontario urbain sont solides. La contribution de nos collectivités rurales profite à tous les Ontariens : à ceux qui vivent dans des municipalités et des villages, et à ceux qui vivent dans de grandes villes.

Voilà pourquoi mon ministère offre une vaste gamme de ressources de développement économique qui aident les municipalités rurales. Des outils comme la mise à jour de notre programme Maintien et expansion des entreprises, nos ateliers sur le développement économique des collectivités et notre programme de revitalisation du centre-ville aident les collectivités à évaluer et à élaborer des plans en vue de réussir.

Je sais que des employés de mon ministère ont animé une « séance sur le partenariat en vue de la réussite du développement économique » hier, et qu'ils vous ont parlé de certains de ces outils. Il est beaucoup question de dollars et de cents, mais il est important de reconnaître que l'Ontario rural n'est pas juste un indicateur économique. Les collectivités rurales ont un ensemble unique de traditions et de valeurs, et une culture distincte qui leur est propre. Je suis fier de dire que je vis à Peterborough, et fier de représenter les collectivités rurales de toute cette magnifique province.

Personnellement, je crois que l'exercice d'un leadership rural responsable consiste à s'assurer que la prochaine génération soit en mesure de faire de l'Ontario rural sa mère patrie. Il ne faut pas qu'il soit nécessaire de déménager en région urbaine pour trouver un bon emploi ou pour avoir accès à des soins de santé et à une éducation de qualité élevée. Bien que les besoins des Ontariens urbains et ruraux soient souvent les mêmes, je suis sûr que plusieurs de ceux qui sont dans cette salle savent que les façons dont on répond à ces besoins peuvent être très différentes.

L'Ontario rural couvre un vaste territoire, a une faible densité de population et est parfois très éloigné des marchés commerciaux. Par conséquent, ce qui peut fonctionner dans les villes urbaines ne fonctionne pas forcément aussi bien dans une collectivité rurale.

Prenez le transport, par exemple.

À Toronto, on pourrait avoir besoin de plus de possibilités de transport en commun. Mais dans l'Ontario rural, on a besoin de ces dollars pour fabriquer et entretenir des routes et des ponts fiables. L'Ontario urbain et l'Ontario rural sont confrontés à un même défi : déplacer les personnes et les biens d'un endroit à un autre. Mais la solution est différente.

Nous savons également qu'il y a de nombreux projets novateurs en cours, dans nos collectivités rurales, que nous pouvons utiliser comme fondements et dont nous pouvons tirer des enseignements, en tant que gouvernement.

Prenons l'exemple des soins de santé.

Il est prioritaire de coordonner les soins et de nous assurer que les intervenants en matière de santé travaillent en équipe. Voilà pourquoi nous allons de l'avant avec les Maillons santé communautaires, un modèle novateur de soins qui est fondé sur les partenariats que l'on trouve dans les collectivités rurales. Les Maillons santé communautaires font tomber les barrières, en faisant en sorte que les médecins, les spécialistes et les intervenants en soins de longue durée collaborent afin d'aider les patients aux prises avec des problèmes de santé complexes. Cet exemple nous montre à quel point nous pouvons tirer des enseignements des partenariats étroits qui existent dans les collectivités rurales.

Je veux vous parler directement du concept de « fossé entre le monde rural et le monde urbain ». Bien qu'il n'y ait aucun doute que certaines choses nous distinguent, beaucoup plus de choses nous unissent. Au bout du compte, nous sommes tous concernés : la réussite d'une partie de l'Ontario peut et devrait signifier la réussite de toute la province.

Je veux travailler avec vous pour que l'Ontario rural ait voix au chapitre.

Nous devons nous assurer que vos idées, vos difficultés et vos possibilités constituent une partie essentielle de la conversation, en construisant une province qui fonctionne pour tous. Il est impossible de parler de la satisfaction des besoins de l'Ontario rural sans parler d'agriculture.

L'Ontario rural héberge un secteur agricole dynamique et novateur. C'est là qu'on cultive certains des meilleurs aliments au monde, et c'est là que notre potentiel de croissance provincial est illimité. L'agriculture et les entreprises qui la soutiennent constituent d'importants moteurs économiques pour de nombreuses collectivités rurales.

Dans mon travail en tant que ministre, je me concentre sur quatre priorités pour le secteur agricole et agroalimentaire de l'Ontario :

Premièrement, pour pouvoir profiter d'un approvisionnement national de produits alimentaires salubres et fiables, les consommateurs ontariens appuieront les producteurs en leur permettant d'obtenir un rendement équitable pour leur travail et leurs investissements.

Deuxièmement, nous devons travailler en collaboration à la croissance de la contribution économique du secteur et relever le défi de la première ministre consistant à créer 120 000 nouveaux emplois d'ici 2020.

Troisièmement, les questions de salubrité des aliments, de bien-être des animaux, de durabilité et de protection environnementale doivent être réglées de manière à répondre aux besoins des consommateurs et des producteurs.

Et quatrièmement, nous devons continuer à fournir aux producteurs des programmes de gestion des risques des entreprises qui répondent à leurs besoins et soutenir la continuité de la production alimentaire en Ontario.

Nous savons tous que l'agriculture est extrêmement importante, mais il ne s'agit pas du seul enjeu sur lequel nous devons nous concentrer. Afin d'avoir une vision complète des problèmes et des possibilités des collectivités rurales, mon ministère a organisé le premier Sommet de l'Ontario rural, en mars 2014.

Ce fut une excellente occasion de tirer des enseignements de chefs de file ruraux dans les domaines des soins de santé, de l'éducation et du développement économique.

Au Sommet, nous avons déterminé quatre priorités :

  • Investir dans les personnes;
  • Investir dans les infrastructures;
  • Investir dans les entreprises et dans les régions;
  • Et poursuivre les conversations.

Notre Feuille de route pour les régions rurales, un rapport publié peu de temps après le Sommet, rend compte de ces priorités. La Feuille de route résume les conversations que nous avons eues avec les dirigeants ruraux. Elle jette également les fondements de l'élaboration des politiques rurales et d'un plan rural que nous préparerons en collaboration. Au Sommet, je me suis engagé à tenir les gens informés de nos progrès. Et nous avons fait des progrès dans plusieurs initiatives importantes.

Nous avons lancé le Fonds pour l'emploi et la prospérité, qui met de côté de l'argent pour soutenir les entreprises de transformation des aliments de l'Ontario – les acheteurs principaux des bonnes choses qui sont cultivées, récoltées et fabriquées dans l'Ontario rural.

Nous avons élaboré une Déclaration de principes provinciale qui fournit des lignes directrices sur l'utilisation des terres agricoles et rurales. Nous procéderons bientôt à des consultations sur les lignes directrices qui soutiennent la Déclaration de principes provinciale. Nous avons également fait d'importants progrès en procurant l'accès à large bande à l'Ontario rural. L'Internet haute vitesse est essentiel, au XXIe siècle... Il permet aux collectivités d'être prêtes à recevoir des investissements, et aux résidents de rester en contact avec leur famille et leurs amis.

En collaboration avec l'Eastern Ontario Warden's Caucus, notre gouvernement a appuyé l'expansion de l'Internet à large bande à plus de 95 % des foyers de l'Est de l'Ontario. Et nous examinons actuellement une proposition du Western Ontario Warden's Caucus visant à procurer une connectivité semblable au Sud-Ouest de l'Ontario.

Ensemble, nous réalisons d'importants progrès dans les initiatives qui soutiennent le renforcement des collectivités rurales. Le premier Sommet de l'Ontario rural a été couronné de succès. Afin de tirer parti de ce travail, nous animerons un deuxième Sommet en 2016.

Pour prospérer et réussir, nous savons que les collectivités rurales tirent profit du soutien au développement économique et communautaire. Je crois qu'il est important que le gouvernement continue de jouer un rôle en offrant un tel soutien et en apportant son aide à ce sujet.

Partout en Ontario, les municipalités rurales font de l'excellent travail pour gérer les budgets et être responsables sur le plan financier, malgré l'instabilité de la conjoncture économique.

En tant que gouvernement, nous voulons continuer de collaborer avec vous afin de promouvoir les possibilités de développement économique et les améliorations communautaires. Jusqu'à présent, notre programme de Développement économique des collectivités rurales – ou notre programme DECOR – a connu beaucoup de succès. Depuis 2003, l'Ontario a investi plus de 180 millions de dollars dans des centaines de projets liés au programme DECOR, générant des retombées de plus de 1,2 milliard de dollars dans les activités économiques et créant plus de 36 000 nouveaux emplois.

Avec l'appui du programme DECOR, des municipalités comme Port Hope et Cobourg sont en train de revitaliser leurs centres-villes, ce qui les aide à augmenter le tourisme et à soutenir les entreprises locales. Et des sociétés comme Goodall Rubber, à Collingwood, utilisent le financement du programme DECOR pour acheter du matériel de fabrication de pointe qui soutient les secteurs agroalimentaires et de la transformation.

Nous voulons nous assurer que tous les programmes gouvernementaux offrent du soutien le plus efficacement possible. Voilà pourquoi nous suspendons de manière temporaire l'acceptation des demandes relatives au programme DECOR. Le financement restera le même : notre budget 2014 a confirmé la somme de 14,5 millions de dollars par année pour ce programme. Mais l'examen du programme DECOR nous permettra de nous assurer que ce programme réponde aux besoins de l'industrie, des organismes communautaires et des municipalités, à l'avenir. Nous envisageons de commencer à accepter de nouvelles demandes cet été et de faire profiter plus de municipalités et de régions de ce précieux programme.

L'Ontario rural peut également obtenir du soutien par l'entremise du Fonds des petites collectivités, un partenariat fédéral et provincial. Par l'entremise de ce fonds, l'Ontario et le gouvernement fédéral verseront plus de 270 millions de dollars chacun pour appuyer les projets d'infrastructure dans les municipalités rurales.

J'ai très bien compris que nos collectivités rurales ont besoin d'une source permanente de financement des infrastructures qui est prévisible à long terme. Et c'est pourquoi nous avons créé, avec le ministère du Développement économique, de l'Emploi et de l'Infrastructure, le Fonds ontarien pour l'infrastructure communautaire. Ce fonds est un excellent exemple d'élaboration de politique positive en collaboration. Le concept de financement du programme, qui est axé sur la demande et sur une formule de financement, est basé sur les commentaires que nous avons reçus de vous – nos dirigeants municipaux.

L'automne dernier, nous avons annoncé des allocations de fonds axées sur une formule de financement pour toutes les municipalités. Nous avons également sollicité et reçu de nombreuses demandes de financement bien élaborées.

Aujourd'hui, je suis heureux de vous annoncer que nous avons approuvé le financement de 78 projets. Ces projets comprennent des routes, des ponts, des infrastructures hydrauliques et des infrastructures d'eaux usées – bref, des composantes cruciales pour les collectivités rurales.

L'un des projets approuvés permettra au canton de North Huron d'ajouter un nouveau puits à son réseau d'alimentation en eau, de créer un réservoir surélevé et de construire un nouveau puits de sécurité. Ces améliorations aideront la collectivité à satisfaire les exigences en matière d'infrastructure de leurs services d'urgence et d'incendie. Et la municipalité d'Essex effectue la reconstruction complète de plus d'un kilomètre de chaussée, y compris le prolongement de trottoirs, ainsi que des infrastructures piétonnes et cyclistes.

Grâce au Fonds ontarien pour l'infrastructure communautaire, les municipalités accèdent à des fonds pour effectuer des améliorations très utiles à leurs collectivités. Avec le temps, nous envisageons de faire de ce programme une subvention entièrement axée sur une formule de financement, en fonction de précieux conseils que nous ont donnés des dirigeants municipaux. Je vous remercie de toujours nous faire part de vos commentaires.

Mesdames et Messieurs, j'espère que vous vous joindrez à moi une fois de plus pour féliciter les coordinateurs de ROMA-OGRA d'avoir organisé une autre excellente conférence. Tandis que vous retournerez à la maison, je vous encourage à vous rappeler que l'Ontario rural et l'Ontario urbain sont étroitement liés. Pour réussir véritablement, nous devons travailler ensemble, non seulement en tant que municipalités rurales, mais en tant qu'Ontario uni.

Je vous remercie tous de ce que vous avez fait et de ce que vous continuez de faire pour que l'Ontario rural demeure un moteur économique de cette province. Tandis que nous allons de l'avant, je me suis engagé à vous écouter et à tirer des enseignements de ce que vous me dites. Ensemble, nous ferons en sorte que l'Ontario continue d'être le meilleur endroit au monde pour vivre, travailler et élever une famille.

Merci.


Pour plus de renseignements :
Sans frais : 1 877 424-1300
Local : 519 826-4047
Courriel : ag.info.omafra@ontario.ca
Auteur : Firstname SPACE Lastname SPACE HYPHEN SPACE Title/Affiliation
(eg. John Doe - Crop Specialist/University of Guelph)
Use a SEMI COLON to separate multiple entries:
(eg. John Doe - Crop Specialist/University of Guelph; Jane Doe - Crop Specialist/OMAFRA)
Date de création : dd SPACE fullmonth SPACE yyyy
Dernière révision : dd SPACE fullmonth SPACE yyyy